Le décrassage au gel rigide

By 20 juin 2019 juillet 11th, 2019 Technique de restauration

Lorsque la couche picturale est trop fragile ou non vernie, une méthode de décrassage possible est l’utilisation du gel rigide d’agar-agar. Après avoir déterminé la solution de décrassage la plus adaptée, celle-ci est transformée en un gel rigide à l’aide d’agar-agar. La plaque de gel est ensuite découpée, de manière à travailler en petites zones contrôlées. Un test est effectué afin de définir le temps de pose le plus efficace au regard des contraintes de l’œuvre. Au retrait de la plaque de gel, un rinçage délicat est réalisé au bâtonnet de coton.

L’intérêt est multiple :

  • Ne pas solliciter mécaniquement une surface fragile ;
  • Limiter l’apport d’eau ;
  • Contrôle facilité de l’efficacité du décrassage.
Le decrassage au gel liquide